Facebook : La réalité virtuelle sera un outil d’achat et de socialisation quotidien

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 Filament.io 0 Flares ×

Lorsque Facebook a fait l’acquisition du développeur de casques de réalité virtuelle Oculus en 2014, on ne manquait pas de spéculations sur le fait que l’objectif du réseau social, via cette acquisition, était de générer des revenus publicitaires en monétisant du contenu de type réalité virtuelle.

Réalité augmentée au service du shopping !

S’appuyant sur une enquête menée auprès de 11 300 personnes dans 11 pays, un nouveau rapport publié sur Facebook à l’intention des professionnels du marketing suggère comment ces dollars seront gagnés en permettant aux gens de prévisualiser leurs achats sans visiter les magasins physiques et en facilitant les liens sociaux entre amis éloignés et membres de leur famille.

Bien que l’étude porte sur des questions liées à la réalité virtuelle et à la réalité augmentée, les répondants ont exprimé un intérêt plus concret pour la réalité virtuelle que pour la réalité augmentée. Dans l’ensemble des 12 pays, 68 % des utilisateurs interrogés s’attendaient à ce que la réalité virtuelle fasse partie de la vie quotidienne, avec un pic de 85 % des utilisateurs en Inde, contre 59 % aux États-Unis et un minimum de 39 % en France.

De même, 65 % des utilisateurs ont déclaré qu’ils voulaient utiliser la réalité virtuelle pour tester les produits avant de les acheter, ce qui était apparemment le cas le plus probant d’utilisation de la réalité virtuelle dans l’enquête.

 

La réalité virtuelle progresse en 2018

L’utilisation de la réalité virtuelle comme outil de pré achat a été la réponse la plus répandue, attirant plus de 70 % des réponses tout en regardant des films d’immersion et en essayant des vêtements ou du maquillage, chacun ayant une moyenne d’un peu moins de 60 %. Étonnamment, l’utilisation de la réalité virtuelle pour le jeu vidéo, qui est sans doute la meilleure des applications aujourd’hui, n’a apparemment attiré que 48 % de tous les répondants. Les chiffres sont beaucoup plus élevés dans les pays en développement que dans les pays développés, ce qui reflète une tendance plus large de la réalité virtuelle dans son ensemble.

Facebook a souligné à plusieurs reprises son rôle de connecteur pour les gens à travers le monde, il n’est donc pas surprenant que l’étude ait trouvé un intérêt significatif pour les applications de réalité virtuelle connexes. Selon l’enquête, 60 % des gens veulent utiliser la réalité virtuelle pour interagir avec des personnes éloignées, et 54 % croient que la réalité virtuelle sera utilisée pour participer à des événements importants à distance.

En comparaison, la réalité augmentée en est encore à ses balbutiements. Facebook souligne que les utilisateurs continuent de s’acclimater à la réalité augmentée sur les appareils mobiles, même s’ils ne la considèrent pas réalité augmentée. Par exemple, les traducteurs de texte en temps réel, les jeux en réalité augmentée comme Pokémon Go et l’ajout de superpositions artificielles aux Stories Instagram. Selon Facebook, 63 % des internautes américains ont déjà essayé une expérience de réalité augmentée créée par une marque, bien qu’ils n’aient rien d’autre que des statistiques sur la réalité augmentée à partager.